Site départ et arrivée

LAVARDAC

La petite cité de Lavardac a été installée à 6 kilomètres de Nérac et à une trentaine de kilomètres d’Agen, dans une zone située à égale distance de Bordeaux et Toulouse. La forêt landaise est à ses portes.

La commune s’étend sur les rives de la Bäise. La rivière y dessine un axe fluvial particulièrement encaissé et fort pittoresque, que vous aurez plaisir à découvrir.

L‘origine du nom de la ville est obscure. Le nom viendrait, comme dit le dictionnaire étymologique, du mot celte » warda » qui signifie « garde ». On le retrouve dans Lavarde, forme normande de « la garde » qui est un nom de hameau de la Manche. « Garde » désigne d’abord le lieu qui monte la garde, puis le nom désigne le poste de garde. « Gardat » est le dérivé latin. Lavardac garde le passage sur la Baïse, le protège. Le lieu, bien situé sur la rivière, encadré par des hauteurs tranchées par les vallées de petits affluents a dû être transformé en lieu d’exploitation rurale. On l’a protégé par des tranchées, des palissades.

Une des premières mentions du nom de la petite ville est trouvée dans une bulle du pape Célestin III qui date de 1197. On y parle du prieuré de Saint Caprais. Les formes Lavardaco, Levardaco, Lavardaka, Lavardacum se retrouvent dans les « Rôles Gascons », à la fin du XIII° siècle. L’orthographe Lavardac prédomine dès le XIV° siècle, même si l’on trouve encore Labardac ou Lavardat à cette époque.


Trailer du Défi 47

TOUR DU LOT ET GARONNE 2017

Aller sur le site